MEDITATION ATISHA

Réserver une séance
Méditation Atisha, la puissance de l'amour

 

 

La puissance de l’amour démontrée dans la méditation Atisha

 La puissance de l’amour s’expérimente dans cette méditation du cœur d’ ATISHA – grand érudit indien 982-1054 -En effet, celle -ci  aide à ouvrir le cœur et à ressentir la paix intérieure. Je vous invite donc à essayez cette merveilleuse méthode de compassion: absorbez tout le malheur et déversez toute votre joie.

En fait, cette méditation consiste à rentrer en contact avec toutes vos blessures; tout d’abord, vous les accueillez comme des amies dans votre cœur. ; à cet égard, cessez de fuir, osez regarder combien ça fait mal là-dedans!

Alors, commencez par ressentir la souffrance aussi intensément que possible; et laissez remonter les mémoires d’ insultes, de rejets, d’ humiliation…toutes les blessures de votre égo. A ce moment-là, restez en silence, ne vous évadez pas de vous-même; il s’agit d’accueillir simplement et d’expérimenter ces souffrances dans leur totale intensité. Donc, vous accueillez les manifestations de ces émotions , quelles qu’elles soient…pleurs, convulsions, mouvements corporels, De même, bienvenue à cette souffrance, prenez-la, acceptez-la, chaleureusement, avec reconnaissance.

 Au moment où vous acceptez la souffrance dans votre cœur sans la moindre résistance, son énergie se transmue en puissance de l’amour.  Effectivement, cela cesse d’être de la souffrance. Dorénavant, la souffrance peut être transformée en béatitude, la peine peut devenir joie. Chaque fois que quelque chose atteint sa plénitude, il se transforme en son opposé. Donc c’est là le grand secret dont il faut se souvenir : votre propre souffrance acceptée de plein gré, chaleureusement, se transforme en une grande bénédiction. Parallèlement, l’énergie de haine devient amour, l’énergie de douleur devient plaisir; pareillement, l’énergie de souffrance devient bonheur. En conséquence, votre cœur est un chaudron magique, un feu qui va tout purifier.

En somme c »est une transmutation qui va permettre à  l’ancien de disparaître et au nouveau d’émerger; D’ores et déjà, cet exercice va permettre au mental de ne plus vous manipuler; de même,  votre cœur va se mettre à fonctionner dans sa totalité.  Alors, la vie peut devenir une bénédiction.

Comment intégrer cette compassion dans ses cellules

  – lorsque vous inspirez, aspirez tous vos malheurs, votre souffrance passée, présente et future ainsi que celle de toute l’humanité; de surcroît, inhalez toute l’obscurité, toute la négativité, tout l’enfer qui existe dans le monde. Vous les inspirez et les laissez remonter jusque dans votre cœur. Au moment où vous absorbez en vous les souffrances du monde, elles se métamorphosent. A cet instant-là, le cœur transforme immédiatement l’énergie. Laissez volontairement le malheur pénétrer en vous et il se convertit en félicité, en bénédiction…

– Lorsque vous expirez, expirez toute la joie que vous êtes ; lorsque vous exhalez, vous exhalez tout le bonheur qui vous habite, toute la bénédiction qui vous emplit.  Expirez, déversez cette félicité dans l’existence.

« Pour développer ta faculté de compassion, commence par toi-même. »