Femme

Femme Courbes-lunaires isabelle Ferrand

Femme/ f’Âme :

Célébrons le Féminin

Femme, Je te dédie cette page; je dédie ces quelques images, ces quelques mots au Féminin; tout d’abord à la Terre Mère, première matrice d’accueil féminin; ensuite à toutes les femmes qui ont traversé ma vie intimement, ma mère et mes trois filles tant aimées. De même, je veux rendre hommage à vous toutes, mères, sœurs, filles, amies, collègues, femmes merveilleuses, déesses incarnées souvent si humbles…Je célèbre ici vos joies, vos éclats de Vie; mais aussi vos fêlures, vos larmes, votre vaillance inégalable, votre infinie puissance, votre parfum ineffable… Merci d’avoir nourri mon élan vital, merci de laisser irradier votre lumière et votre chaleur vers tous ceux qui vous entourent… Immense gratitude…

 
Du ventre plat au ventre rond où l'étincelle naît, Femme, tu portes le monde

Depuis le nombril gracieux de sylphide aux rondeurs chaleureuses où germe le mystère de l’humanité, le temple sacré de la Femme nous guide vers le Grand Tout…Respect…

Un immense merci à Bernard Tabanous pour cette reliance à notre matrice initiale

Et aussi un hommage tout particulier à deux belles Shakti: Sandra et Eva, la dernière petite yogi bercée aux mantras in utéro..

Linda Lemay          Chanson  » Une mère ».

Révérence à nos mères mais aussi aux femmes qui osent dire qu’elles ne sont pas que le « ça » de Linda Lemay…Au-delà de cette maternité qui nous bouscule et nous fait grandir, il est bon aussi d’écouter notre corps de F’Âme qui sait ce qui fait sens, notre intuition originelle…Soyons reliées à notre sensualité, à notre puissance féminine…Donnons du temps à notre créativité… Aimons la Femme en nous pour laisser irradier notre Essence divine, notre Féminin Sacré…

« Une mère, ça travaille à temps plein, ça dort un œil ouvert, c’est de garde comme un chien; ça court au moindre petit bruit…ça se lève au petit jour, ça fait des petites nuits, c’est vrai; ça crève de fatigue; ça danse à tout jamais une éternelle gigue…Ca reste auprès de sa couvée, au prix de sa jeunesse, au prix de sa beauté; une mère, ça fait ce que ça peut, ça ne peut pas tout faire…Mais ça fait de son mieux, une mère; ça calme des chamailles; ça peigne d’autres cheveux que sa propre broussaille, une mère…C’est plus comme les autres, ça oublie d’être fière; ça vit pour sa famille…Une mère, c’est là que ça nous protège, avec les yeux pleins d’eau, les cheveux pleins de neige; une mère, à un moment ça se courbe; ça grince quand ça se penche; ça n’en peut plus d’être lourde;ça tombe, ça se brise une hanche, puis rapidement ça sombre…

C’est son dernier dimanche; ça pleure et ça fond à vue d’oeil; ça atteint la maigreur des plus petits cercueils, oh bien sûr…Ca veut revoir ensemble, toute sa progéniture entassée dans sa chambre; et ça fait semblant d’être encore forte, jusqu’à ce que son cadet ait bien refermé la porte. Et lorsque toute seule ça se retrouve, ça attend dignement que le firmament s’entrouvre; et puis là, ça se donne le droit de fermer pour une fois, les deux yeux à la fois … »

sourire féminin

Et dès que tu apparais, au delà de ton sourire, la grâce spontanée du Féminin…

Toutes les femmes en moi
Le regard de la femme
femme

« Quel est l’auteur du monde qui vous enseignera la beauté aussi bien qu’un regard de Femme?» William Shakespeare

La-douleur-dhélène-Miaz

la douleur d’Hélène Miaz.

Hommage des Hommes

« S’il est une épreuve tantrique difficile pour la gente masculine, c’est d’intégrer l’évidence suivante au quotidien: C’est seulement en se mettant au service du Féminin que l’homme devient heureux et peut grandir. » Marc Alain Velsin

Merci à toi Marc Alain pour ces mots doux comme le miel sur les traumatismes des femmes de nos lignées.. »

 

Appel porté par la voix de Cédric Doumbé, à l’occasion du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

Femmes, je vous aime de Julien Clerc

 Quelquefois si douces   Quand la vie me touche  Comme nous tous  Alors si douces

Quelquefois si dures Que chaque blessure Longtemps me dure Longtemps me dure

Femmes, Je vous aime… Femmes, Je vous aime  Je n’en connais pas de faciles, Je n’en connais que de fragiles Et difficiles Oui, difficiles

Quelquefois si drôles  Sur un coin d’épaule Oh oui, si drôles  Regard qui frôle

Quelquefois si seules  Parfois elles le veulent Oui mais si seules Oui mais si seules

Femmes, Je vous aime  Femmes, Je vous aime Vous êtes ma mère, je vous ressemble Et tout ensemble mon enfant  Mon impatience   Et ma souffrance

Femmes, Je vous aime  Femmes, Je vous aime Si parfois ces mots se déchirent
C’est que je n’ose pas vous dire, Je vous désire Ou même pire, Ô Femmes …

Dessin de Rjunjie

Rjunjie-Corps-de-Femme-Dessin-au-Trait-Toile-Abstraite-2
tantra www.yogavalence.net
Matrice sacrée

« Je porte le monde depuis l’aube des temps. » BB Dadié

Je porte le monde

Chaque femme porte au creux de son bassin un lieu de Haute Magie, un creuset alchimique où l’humanité renaît perpétuellement à elle-même, une porte ouverte sur le grand mystère de la vie et de la mort , une interface divine…quel honneur et quel privilège d’être femme ! 

« Le joyau » de  I. Jeandot 

sculpture " Le joyau" I Jeandot
Temple de la femme Vincent-Tournebize-2013

Temple de la Femme 2013 Vincent Tournebize

La-Danaide-de-Rodin1889

La Danaide de Rodin 1889

Danae de Gustave Klimt

Danae de Gustave Klimt

« Dans ce monde qui se dessèche, si nous ne voulons pas mourir de soif, il nous faudra devenir source. » Christiane Singer

« Pureté » photo d’après « La jeune Tarentine » d’André Chénier

Femme sacrée, Vénus

Vénus-de-Cabanel-1863

Naissance de Vénus de Cabanel 1889

 

Une femme qui se connecte pacifiquement à son Féminin sacré permet à son Masculin de se déployer; et un homme qui se connecte au Féminin sacré permet à son Masculin de grandir et de briller indéfiniment dans le monde avec une force et une tranquillité impénétrables… Tout d’abord oeuvronsà l’harmonie de nos deux polarités intérieures; c’est la première étape pour nous permettre d’évoluer vers la paix intérieure et l’accueil de l’Autre…

  » L’éveil des femmes n’est pas une lutte.  » Miranda Gray

Feminin Masculin

Eve, lève- toi, l’Univers a besoin de Toi

Eve, lève toi
Eve lève toi
Véronique Vialla Solaire 2004

Solaire 2004 de Véronique Vialla

 Femme, que ta lumière continue à guider le monde et lui permettre de Renaître à tout instant.


Et encore l’hommage des hommes

Grand Corps Malade: Mesdames

 » Veuillez accepter mesdames ces quelques mots comme un hommage.
À votre gente que j’admire, qui crée en chaque homme un orage…
Au cinéma ou dans la vie, vous êtes les plus beaux personnages.
Et sans le vouloir vous tenez nos cœurs et nos pensées en otage.
Veuillez acceptez mesdames cette déclaration
Comme un tentative honnête de réparation
Face au profond machisme de nos coutumes, de nos cultures.
Dans le grand livre des humains place au chapitre de la rupture,
Vous êtes infiniment plus subtiles, plus élégantes et plus classes
Que la gente masculine qui parle fort, prend toute la place..
Et si j’apprécie des deux yeux quand tu balances ton corps
J’applaudis aussi des deux mains quand tu balances ton porc.
Derrière chaque homme important se cache une femme qui l’inspire; etderrière chaque grand être humain pressé, une mère qui respire.
La femme est l’avenir de l’homme, écrivait le poète.
Eh bien l’avenir s’est installé et depuis belle lurette.
Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices.
Vs êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis
Voous êtes nos mères, nos sœurs,… caissières, … docteurs
Et vous êtes nos filles et puis nos femmes; nous on vacille pour votre flamme
Comment ne pas être en admiration et et sans commune mesure
Pour celles qui portent et fabriquent pendant neuf mois notre futur, celles qui cumulent plusieurs emplois et ce sans sourciller

Celui qu’elles ont dans la journée est le plus grand, mère au foyer
Veuillez accepter mesdames cette réelle admiration
De votre force, votre courage et votre détermination
Veuillez accepter mesdames mon aimable faiblesse
Face à votre fragilité, votre empathie, votre tendresse
Veuillez accepter mesdames cette petite intro
Car l’avenir appartient à celles qu’on aime trop
Et pour ne pas être taxé de premier degré d’anthologie
Veuillez acceptez mesdames cette délicate démagogie

You are the only one ( bis)
Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices
Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis
Vous êtes nos mères, vous êtes nos sœurs, vous êtes caissières, vous êtes docteurs
Vous êtes nos filles et puis nos femmes, nous on vacille pour votre flamme »

L’équilibre du Féminin et du Masculin Sacrés en nous permet la pleine réalisation de l’Être.

30 Commentaires sur “Femme

    • Fabrice Clément says:

      Très belle page, très beau blog.
      La cause est noble, essentielle et d’une urgente actualité. Nous, les hommes qui nous sentons solidaire des femmes dans cette nécessité vitale de rééquilibrer notre monde pour faire une plus grande place au feminin, nous sentons combien une de nos missions majeures et peut-être la première d’entre elles est de servir le féminin, cette énergie qui donne la vie. et nous sommes probablement de plus en plus nombreux. à suivre cette voie.
      Nous sommes féminin et masculin, union du féminin et du masculin, laisser les femmes se battrent seules pour rétablir socialement, politiquement, familialement, un équilibre qui n’est rien d’autre que celui de l’univers serait de notre part, nous les hommes de ce monde, non seulement un manque d’amour du féminin qui nous donne la vie, un manque de compassion pour nos soeurs mais aussi un manque de conscience de notre propre identité intérieure qui est aussi fait de féminin. De tout coeur avec toi dans cette belle et essentielle oeuvre à laquelle tu contribues avec grâce, courage et bienveillance … autrement dit avec amour. Pranam

  1. Benoît says:

    Merci Laurence pour ce partage, pour cette hommage rendu aux femmes et au féminin. Et merci pour être toi même une de celles-ci, pour ta manière si inspirante d’incarner le féminin.

    • Viviane MARGERIE says:

      Merci pour ces supers images et paroles, on refera une fête magistrale pour te fêter et nous fêter !!!! Et on aura une pensée pour les hommes quand même..

  2. Nathalie says:

    Chère Laurence en ce jour, tu as ouvert les yeux et ton cœur sur ce monde je te souhaite le meilleur pour poursuivre cette vie de femme que tu as su honorer et chérir. Tout l’amour qui inonde de toi je te le renvoie avec tendresse et respect. De femme à femme sacrée je te remercie pour cet hommage 🙏 Nathalie

  3. Sylvie Chatenet says:

    Merci Laurence, tous ces mots sont si doux… La femme y est célébrée sans ostentation et avec sincérité. Le monde change, évolue et l’homme d’aujourd’hui sait accueillir LA Femme a sa juste place. Merci encore Laurence pour ces moments d’échange, de partage, de réflexion et surtout d’avoir croisé ma route. Belle route à toi.

    • Rui says:

      Merci Laurence pour ce bel hommage aux femmes !
      Je suis persuadé que les femmes seront le changement de nos sociétés.
      J’embrasse toutes les femmes spécialement celles que j’ai croisé à Jardin intérieur 😘😘😘
      Bisous

  4. Toute l’équipe Soulimet says:

    Holà Laurence !
    Grand merci pour le partage de cette page dédiée aux femmes ! Il y a tant de beauté dans chacune de nous… des trésors infinis qui parfois sommeillent et ne demandent qu’à se révéler à la lumière… La puissance féminine est au cœur du monde !!! Bien à toi…

  5. Ghislaine says:

    Ouah 🥳🙏Merciiii pour ton texte sur la f’âme 💝
    Et aussi pour vidéo d’Eva bercée d’amour 💕🎈
    Je remercie ces « Om » d’accueillir et d’honorer leur féminin pour écrire de si belles chansons, poésies, photos, sculptures, etc…honorant la f’âme et ses multiples facettes 💎
    Je t’aime 🙏😘💕😉🧚‍♀️ghislaine (f’âme de paix)

  6. Pierre says:

    Merci Laurence de ce vibrant hommage aux femmes et à la féminité tellement présente dans tes cours et stages. Je ne peux m’empêcher d’être impatient de reprendre les cours.

  7. Patrick says:

    Bonjour.
    Oui. Une belle initiative. En ces temps qui manquent de douceur. Nous rappeler que vous en avez au cœur de votre force. Vous le rappeller aussi. Cultivez et déployez votre féminité. À nous d’incarner une masculinité puissante et respectueuse.
    À bientôt Laurence. Joyeuses fêtes à toutes.

  8. Nicolas batlle says:

    un grand merci à toi…et à toutes les femmes, mamans, mères.
    Cette nouvelle ère qui s’ouvre montrera à quel point vos qualités innées (amour, compation, intuition,…)sont les vraies valeurs.
    Je vous aime.

  9. PLANTIER says:

    Merci beaucoup Laurence pour ce partage, et comme dit la chanson: « la Femme est l’avenir de l’Homme » et lorsque l’homme arrêtera de le négliger l’Avenir de l’Humanité commencera à se développer de meilleures manières sans doute.
    Gros bisous

  10. Premtao says:

    Kali est cette énergie qui nous montre comment nous cachons notre cœur, comment nous sommes devenus médiocres, juste assez pour survivre, sans jamais brûler. Comment nous oublions la sagesse de nos tripes, alors que nous sommes fermés et aussi froids que du plastique.
    Les femmes sont Kali. Elles nous dépouillent de nos illusions, de notre égo, de notre zone de confort. C’est là le travail sacré de toute femme qui vaut son sel.
    Femme, je connais aussi ton ombre, tes batailles, tes limites. Je te rends visite, tombant sur des merveilles et des démons. Je te vois tel que tu es.. Gratitude, car tu me permets d’aimer, me sentir déborder ; ne pas prendre, ne pas attendre : mais offrir, déborder. Alors, je suis la source.
    Là est la guérison : ce changement de qualité de la relation entre hommes et femmes, entre sentiments et pensées, esprit et cœur.
    Parce que le monde se meurt de ses valeurs patriarcales de production sans cesse accrue qui sont les fondements de notre mode de vie actuel, devenu insoutenable. La violence des sociétés patriarcales est systémique. En fait, la violence est leur racine. La violence de la séparation d´avec le Divin.
    Viens, viens mon amour, sauvons le monde lentement, une caresse à la fois.
    Visitons le pouvoir du féminin. Kali.

  11. ange Monsieur guy says:

    Si Jean Ferrat a déclaré avec Aragon que la Femme est l’avenir de l’homme, je constate qu’elle est déjà le présent de l’Homme et la première merveille du monde . Joyeux Anniversaire Laurence

  12. Vincent MARQUIS says:

    Laurence, ton idée de partage et d’offre de sentiments et de vécu est excellente. Nous vivons chacun des émotions fortes selon le déroulement de notre vie, nous rencontrons notre yin et yang à des instants différents et la terre mère, notre univers s’ouvre à nous.
    Le ventre de notre mère est notre départ et grâce à elle, nous pouvons découvrir le chemin de notre vie.
    Sans votre présence et vos valeurs (je ne vais pas reprendre ARAGON) l’homme ne pourrait vivre ces instants délicieux .
    Merci pour cet instant magique.

  13. Odile PERONNET says:

    Quelle magnifique célébration du principe féminin ! Dans ces temps incertains il fait bon respirer ce parfum de féminité ou se mélangent tendresse, chaleur, force, réceptivité si bien décrit dans chacun des textes, chacune des images.
    Révérence à toi, oh jolie Bhagwati, pour avoir concocté cette ode au féminin sacré.

  14. Fabrice says:

    «…Si la personne que vous aimez souhaite s’en aller pensant que c’est ce qu’il faut pour qu’elle soit heureuse la retiendriez-vous ou la laisseriez-vous partir ?
    Dans le 1er cas c’est de l’attachement car vous la retenez contre son gré et pour vous (car vous pensez avoir besoin d’elle)
    Dans le 2sd cas c’est de l’amour car vous souhaitez le bonheur de l’être aimé et savez qu’on a besoin de personne si ce n’est nous-même… »

  15. Yolande POMAREL says:

    Je viens de voir ce bel hommage, vibrant, sincère, vrai. et je me demande…
    Non, j’en ai la certitude, ou l’intuition… que nous les femmes, avec les hommes qui en seront d’accord, devons changer le monde ! vite et rapidement ! comment ? créons ! soyons conscientes, conscients de ce qui se passe dans ce monde. Que la beauté humaine, animale reste une beauté vivante et non virtuelle ou technocratique.
    alors, je célèbre la petite fille, la femme, la mère, la grand mère qui se mettra en chemin pour tisser la toile de l’invisible Amour qui résistera. Merci Laurence, Femme entre toutes les Femmes.

    • Christine says:

      Un grand merci Laurence pour ces messages touchants, inspirants.
      Tous ces mots, ces chants, ces musiques résonnent en mon âme de mamie, de maman et de fille, tel un écho .
      Je t’embrasse bien fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *